Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La curiosité d'aller jusqu'à Saint-Lô ?

Publié le par Véronique Romance

A l'aube des dates anniversaires de la seconde guerre mondiale, les habitants et visiteurs ne manqueront pas les cérémonies données en Normandie. Auront-ils la curiosité d'aller jusqu'à Saint-Lô ?

Après avoir eu le surnom de  "capitale des ruines", décorée par la légion d'honneur en 1948, la ville s'est relevée. Aujourd'hui le visiteur découvrira une belle ville composée de bâtiments modernes se mélangeant avec quelques monuments dont l'identité d'origine a pu être recréée. Les remparts entourent le coeur de ville, ils rappellent la forteresse médiévale. Un chemin de ronde permet de voir au loin. Le porche de la rue au lait est orné d'un blason qui est "de gueules à la licorne d'argent chargé d'une étoile d'or". D'ailleurs Saint Lô a eu un blason en timbre. Il est émis pour la première fois en 1966 et est représenté "de gueules à licorne saillante d'argent au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or" (fidélité à la couronne).

Les murs renferment ce qui était appelé autrefois "L'enclos". Il contient plusieurs immeubles modernes dont la préfecture, la porte de l'ancienne prison en face de l'hôtel de ville. Des remparts on voit l'église Notre-Dame. L'édifice restauré porte une cicatrice. De style gothique son origine remonterait au XIIIe siècle . A l'intérieur, une collection de vitraux est à voir. Certains très anciens avaient heureusement été démontés avant les bombardements. Le vitrail royal est le plus ancien (1470). Un mémorial conserve des morceaux de l'église....

article par Véronique Romance - le 25 mai 2017

La curiosité d'aller jusqu'à Saint-Lô ?
La curiosité d'aller jusqu'à Saint-Lô ?
La curiosité d'aller jusqu'à Saint-Lô ?

Commenter cet article